Informations

LES LEADERS DU SECTEUR DES TRANSPORTS LANCENT UNE ALLIANCE AXÉE SUR LA RECHERCHE EN MATIÈRE DE FAIBLES ÉMISSIONS DE CARBONE POUR APPUYER LES POLITIQUES ET SENSIBILISER LES CONSOMMATEURS

21 OCTOBRE 2021, OTTAWA – En vue d’un avenir à faibles émissions de carbone, les leaders du marché des transports, soit des secteurs de l’électricité, de l’hydrogène, du pétrole et des énergies renouvelables, ainsi que des décideurs gouvernementaux et commerciaux, se sont réunis pour lancer l’Alliance canadienne des transports (ACT).

L’ACT est un organisme non promotionnel, non partisan et sans but lucratif qui vise à fournir des recherches objectives et étayées réalisées par des tiers aux gouvernements, aux consommateurs et aux entreprises, sur une panoplie d’enjeux qui concernent le marché canadien de l’énergie des transports.

Selon Andrea Kent, vice-présidente Affaires gouvernementales et publiques à Greenfield, « la politique gouvernementale joue un rôle déterminant dans l’évolution du marché des transports au Canada. La viabilité future du secteur canadien des transports exige des décideurs qu’ils évaluent diverses voies pour réduire les émissions tout en veillant à ce que le Canada demeure concurrentiel, tandis que le marché mondial converge de plus en plus vers le même objectif, soit zéro émission nette d’ici 2050. Il s’agit d’un marché complexe, et des perspectives fiables du secteur seront un grand atout pour accélérer l’atteinte d’objectifs communs et la réussite. »

Le concept de l’ACT a été élaboré en partenariat avec le Fuels Institute, un organisme américain de recherche à but non lucratif qui a réussi à créer un modèle non partisan, dans lequel les projets de recherche du secteur des transports sont réalisés de manière impartiale et indépendante.

« L’Alliance réunit des acteurs de toutes les branches du secteur canadien des transports afin de mener des recherches qui appuient les politiques de réduction des émissions de carbone et qui sensibilisent les consommateurs sur les diverses possibilités à faibles émissions qui s’offrent à eux », explique John Eichberger, directeur général du Fuels Institute et directeur général intérimaire de l’ACT.

« Notre objectif premier est de sensibiliser. Nous cherchons à compiler des données indépendantes et à appuyer des approches politiques pragmatiques qui garantissent la prospérité enviro-économique des secteurs de transport nationaux, tout en favorisant les possibilités de croissance dans les secteurs des ressources durables sur le plan environnemental, ce qui créera des emplois à long terme au Canada », ajoute Francis Bradley, président et directeur général de l’Association canadienne de l’électricité.

L’ACT travaille à la publication de son premier livre blanc sur le cadre réglementaire canadien des véhicules électriques, qui devrait être paraître dans les prochains mois.

Dans un esprit de collaboration et d’innovation, l’Alliance poursuit ses efforts de recrutement en vue de former un groupe diversifié de voix du marché des transports pour garantir que son travail, de la conception à la publication, est équitable, impartial et fondé sur le consensus. Voici quelques-uns de nos membres fondateurs :

Pour en savoir plus, visitez : ctalliance.ca

– 30 –

On the Road to Zero Emissions

Cette vidéo n’est disponible qu’en anglais